FAQ

Base de connaissances

Décrochage : Les solutions

Mise à jour 4/1/2024

Auteur : Rémi Thirion

Nous sommes navrés d'entendre que vous avez des problèmes de décrochage d'onduleur. Vous êtes loin d'être le seul et c'est cela qui fera notre force.

Votre décrochage est principalement dû à la surtension sur le réseau en plein soleil, qui peut être causée par une infrastructure électrique locale inadaptée et/ou mal équilibrée pour recevoir votre production photovoltaïque excédentaire en même temps que celle de vos voisins.

Chaque onduleur comporte un mécanisme intégré qui l'amène à se désolidariser automatiquement du réseau lorsqu'il détecte que les soi-disant « paramètres réseaux » ne sont plus dans leurs limites autorisées. Il s'agit principalement de la tension et de la fréquence du réseau. Normalement, la fréquence du réseau est de 50 hertz en Europe, et la tension du réseau basse tension d'environ 230 volts.

Les valeurs limites auxquelles l'onduleur doit se désolidariser du réseau sont déterminées par la loi et sont différentes pour chaque pays. Pour la Belgique, ces standards sont définis dans la norme C10/11.

Une limite importante est celle de la limite supérieure de tension : lorsque la mesure de la tension du réseau par l'onduleur excède cette valeur, ce dernier doit déclencher alors qu'il est techniquement capable de continuer à produire.

Un onduleur qui injecte de la puissance dans le réseau électrique entraîne toujours une légère augmentation de la tension, tout comme un consommateur (une machine à laver par exemple) absorbant de la puissance entraîne une légère diminution de tension. Il arrive parfois que les onduleurs soient capables d'injecter une pleine puissance alors que la consommation est réduite. Si le réseau est incapable à ce moment d’absorber cette puissance, la tension continue à croître de façon graduelle. La tension peut même croître jusqu'à la valeur limite provoquant la déconnexion automatique du réseau de l'onduleur.

Pour éviter que votre onduleur ne décroche, nous vous suggérons de contacter à nouveau votre gestionnaire de réseau en lui suggérant de changer votre habitation de phase si vous êtes en monophasé.

Vous pouvez également demander à votre installateur d’essayer de répartir/équilibrer la production de vos panneaux solaires sur les 3 phases de manière plus harmonieuse pour éviter de surcharger une phase en particulier.

Une prise en charge globale dans votre quartier avec l'aide des compteurs communicants est nécessaire pour permettre à votre GRD de mieux répartir production et consommation sur chaque phase.

Dans certains cas spécifiques, le décrochage peut être dû à un problème de terre. Les onduleurs peuvent aussi se mettre à l'arrêt à cause d'une apparition d'une surtension fantôme entre la terre et le neutre. Souvent, la cause de cette surtension fantôme provient de mauvaises connections terre au niveau des cabines de rue ou des poteaux. Nous vous conseillons de soumettre ce cas de figure à votre installateur ou à un électricien qui pourra effectuer les mesures pour prouver l'origine du problème au GRD. Nous allons également informer les GRD de cette problématique spécifique pour qu'ils l'intègrent à leur processus.

Si vous disposez d’un Onduleur Huawei, il est également possible d’activer une fonction de baisse de production en cas de surtension ce qui permet à l’onduleur de ne pas décrocher. Cela n'est pas une solution ultime et dépend de la gravité de votre situation.

Dans le cas où la phase sur laquelle l'onduleur est raccordé est saturée au niveau de la tension, un onduleur bipolaire peut être avantageux par rapport à un onduleur unipolaire. Cela est dû au fait que les transistors bipolaires utilisés dans les onduleurs bipolaires ont une capacité intrinsèque à réguler la tension, qui peut être utilisée pour éviter les décrochages dûs à la haute tension du réseau. En effet, lorsqu'une phase est saturée en tension, la tension de sortie de l'onduleur unipolaire peut devenir instable et entraîner des décrochages, car les transistors à effet de champ utilisés dans les onduleurs unipolaires ont une capacité limitée à réguler la tension. En revanche, les transistors bipolaires utilisés dans les onduleurs bipolaires ont une capacité intrinsèque à réguler la tension, ce qui les rend plus adaptés pour éviter les décrochages dûs à la haute tension du réseau. Cependant, il convient de noter que le choix entre un onduleur bipolaire et unipolaire dépend de plusieurs facteurs, tels que la fréquence de commutation, la puissance de l'onduleur, le coût, la complexité de conception, etc. Dans certains cas, un onduleur unipolaire peut être préférable en raison de sa simplicité de conception et de son coût moins élevé.

Le problème des onduleurs triphasés est qu'il suffit qu’une seule des trois phases soit en surtension pour que l’onduleur s’arrête et ne produise même plus sur les deux autres phases potentiellement libres.

L’idéal est donc d’installer 3 onduleurs monophasés pour éviter un décrochage des 3 phases mais cela requiert un certain investissement et votre onduleur n’est pas nécessairement en fin de vie.

Une autre solution consiste à consommer en direct l’énergie produite une borne de recharge de voiture électrique.

Une autre solution est d'injecter votre excédant solaire dans une batterie domestique intelligente avec une fonction antidécrochage qui a une capacité bien calibrée pour votre production moyenne et ce pendant la période problématique de la journée (heures solaires).

Chauffer sa maison ou sa piscine ou faire fonctionner la climatisation pendant les heures solaires via un système de pompe à chaleur est une autre solution. L'idée est de faire baisser la tension ces qui a pour consequence de faire redémarrer votre onduleur. Ce sont néanmoins des solutions à court terme envisageables de manière individuelle mais cela demandent des investissements consequents alors que nous payons déjà des taxes pour un service publique défaillant.

Si vous êtes en triphasé avec un onduleur monophasé, ou si vous souhaitez faire baisser la tension d'une phase problématique en surtension pour éviter que votre onduleur triphasé ne décroche, vous devez demander à votre électricien de brancher vos gros consommateurs (Piscine, PAC VE....) sur la phase problématique. En effet lancer un gros consommateur branché sur la phase 1 pour soulager la tension de l’onduleur qui est sur la phase 2 n’aidera pas.

Il est également possible que les paramètres auxquels votre onduleur déclenche ne soient plus à jour.

Voici les normes à faire vérifier dans votre configuration d’onduleur par un professionnel. À une tension de secteur égale à 264,5 V~ il faut que les systèmes automatiques de sectionnement se débranchent immédiatement du réseau. Si la puissance moyenne maximale du réseau, mesurée sur 10 minutes, dépasse 253,0 V~, un débranchement est aussi obligatoire.

Après chaque intervention de votre GRD à votre domicile suite à une de vos plaintes n’oubliez pas de ré enregistrer une nouvelle plainte si le problème n’est pas résolu. Cela permet également d’éviter que votre situation soit clôturée et marquée comme résolue dans leurs statistiques.Le cadastre des décrochages nous permet d’objectiver avec des données la problématique qui vous concerne au niveau politique.

De plus, déclarez également vos problèmes de décrochage au Service de Médiation pour l'énergie (SRME) à la CWAPE. C'est important !

Notre cadastre des décrochages permet d’objectiver avec des données la problématique qui vous concerne au niveau politique. Vous pouvez nous déclarer votre décrochage.

Il est important que la CWAPE ainsi que le monde politique réalisent que des moyens supplémentaires sont nécessaires proportionnellement au nombre croissant d’éléments perturbateurs du réseau basse tension comme les voitures électriques, les pompes à chaleur ou encore nos panneaux solaires. Sans cela, il sera difficile de prendre sereinement le tournant de la transition énergétique 

Début 2023, notre Ministre de l’énergie était encore en plein déni :

Si vous connaissez d’autres particuliers qui subissent la même problématique, n’hésitez pas à faire la promotion de ce cadastre sur notre site internet qui sera un outil très précieux pour nos futures initiatives. 

Nous travaillons également avec les gestionnaires de réseau pour trouver des solutions globales d’équilibrage par quartier. En effet, les interventions du GRD chez un particulier dans votre situation fussent-elles fructueuses dans un premier temps, ne garantissent pas la pérennité de la résolution du problème.

Il n’y a qu’un équilibrage de quartier faisant suite à une étude se basant sur la récolte de données pendant plusieurs mois qui puisse être considérée comme une solution structurelle.

Si cet équilibrage n’aboutit pas alors la seule solution est de creuser des tranchées pour poser des câbles d’une section plus importante ou dédoubler des lignes en installant de nouvelles cabines à proximité des habitation les plus éloignées de la cabine.

Le décrochage des onduleurs doit être considéré comme une maladie. Pour donner le bon médicament il faut faire un diagnostic. Le compteur communicant est le thermomètre pour les GRD. Il permet d’analyser la différence de tension entre les cabines de quartier et votre habitation.

Sans compteur communicant…pas de diagnostic. 

Sans diagnostic…pas de médicament.

Voici le genre de relevé qu'il possible d'effectuer chez un particulier grâce au compteur communicant et qui peut déjà donner certaines indications au GRD après seulement quelques jours d'analyse.

Vous trouverez ci-dessous la vidéo qui explique concrètement les solutions proposées par RESA en collaboration avec BeProsumer dans le cadre d’un projet pilote sur le village de Faimes.

Nous avons également un projet pilote similaire en cours avec ORES qui a débuté fin 2023 dans la province de Namur dont ne manquerons pas de communiquer les résultats un fois ceux ci disponibles.

Entre temps, nous vous suggérons de créer ou de rejoindre un collectif citoyen et de fédérer un maximum de voisins de votre quartier qui ont des problèmes de surtension ou de sous tension car, comme nous l'avons mentionné, c’est un problème qui ne peut pas se régler de manière individuelle.

Une fois votre groupe organisé, faites installer les compteurs communicants partout. Quand cela sera fait, recontactez nous et nous pourrons très certainement attirer l’attention de votre GRD.

RESA sera très certainement intéressé par votre quartier s'il est déjà équipé de compteurs communicants et donc prêt pour tenter d'implémenter les solutions sur lesquelles nous travaillons avec eux.

De plus, le fait d’avoir votre quartier équipé de compteurs communicants vous permettra à vous et à votre voisin de pouvoir installer notre BeProsumer Box qui permet de récolter les données du compteur communicant pour objectiver à terme une indemnisation proportionnelle du préjudice à l'amiable ou via la justice si le politique décide d'aller dans cette direction.

Aujourd’hui, au delà des budgets octroyés aux GRD, c’est la résistances des citoyens Wallons à changer leur compteur électromécanique pour un compteur communicant qui est un frein majeur à l’équilibrage des phases du réseau basse tension. Cet équilibrage est le premier pas pour résoudre ces problèmes et on ne peut pas le contourner. Nous vous invitons à découvrir notre FAQ sur le Compteur Communicant

Plus vous serez performants pour convaincre les prosumers (et les non prosumers) de votre quartier à être prêts avec vos compteurs communicants, plus vous avez de chance de passer avant les autres personnes à qui nous conseillons la même démarche.

Si vous décidez de créer un groupe Facebook « MonVillage BeProsumer décrochages d'onduleur photovoltaïque », n’hésitez pas à ajouter notre Vice Président Rémi Thirion pour nous permettre de suivre évolution de vos démarches.


Si constatez des imprécisions dans la rédaction de cet article ou si vous souhaitez contribuer Contactez-nous 

BeProsumer a été créée par des prosumers pour des prosumers. Si vous pensez que cet article vous a été utile Soutenez BeProsumer. La cotisation annuelle est de seulement 10€. Le nombre de membres fait la différence pour défendre VOS intérêts.


RESA et BeProsumer proposent un Plan pour résoudre les décrochages d’onduleur.