Revue de presse

A quoi sert BeProsumer – un cas d’école : Le mot du Président de BeProsumer

Suite aux différents articles de presse qui commentent les dernières négociations sur la problématique des décrochages, Régis François, président de BeProsumer, a rédigé une mise au point du rôle de l’association BeProsumer sous la forme d’une NewsLetter à destination de ses membres et de ses sympathisants.

Vous vous demandez quelle est notre utilité ? L’information qui suit vous est particulièrement adressée. 

Les décrochages d’onduleurs et les problèmes de réseau de distribution

Depuis de nombreuses années, des plaintes, bruits et craintes nous reviennent concernant  congestion du réseau de distribution électrique. En 2015 déjà, des bourgmestres s’inquiétaient des remontées du terrain dans leurs communes.

Depuis maintenant environ 2 ans, la situation s’est dégradée  à tel point que, d’ici quelques mois, elle risque de devenir catastrophique. Aussi, Beprosumer n’est pas resté les bras croisés.

Retroacte :

Dès le début 2023, nous avons attiré l’attention des autorités au travers de diverses communications.

Mi-2023, en commission énergie, le Ministre Philippe Henry tentait de minimiser les problèmes, tout comme les GRD (Ores, Resa, Arewal) , arguant que cela se cantonnait à 1 ou max 2% des prosumers. Après de multiples sorties dans la presse, le cabinet Henry a commencé à s’inquiéter. Il a alors mandaté fin 2023 la CWAPE afin de remettre une proposition d’indemnisation. La CWAPE, n’ayant absolument aucune donnéeà disposition (à l’exception de  celles données par… Beprosumer), s’est calquée sur les indemnités flamandes, soit environ 40€/an. En effet, en Flandre, le GRD règle 95% des problèmes en un mois. Un autre monde donc…

Beprosumer a refusé ce montant jugé ridicule et l’a fait savoir. Une « grande » association de  consommateurs s’est positionnée favorablement en demandant une « indexation ». On croyait rêver !

Fin 2023, le Ministre Henry est revenu  avec une contre-proposition :  environ 80€/an. Montant toujours risible à nos yeux. Beprosumer a donc REFUSE catégoriquement. La « grande » association de consommateurs s’est tue   semblant accepter le deal de l’augmentation.

Début 2024, devant notre blocage, le Ministre est à nouveau revenu avec une nouvelle formule de calcul :  120€/an pour une installation moyenne. Nouveau REFUS de Beprosumer. Nous réclamons un montant supérieur et non une aumône unique versée  car c’est une année d’élection.

Les contacts avec le gouvernement se sont poursuivis  début de cette semaine. Le PS ne voulait donner que 50€/an pour protéger les revenus des communes (sic).Incroyable ! Ecolo acceptait sous pression du MR de faire un geste en échange de la prolongation du tram de liège (re-sic). Voici votre destin lié à une longueur de rail de tram… Blocage du gouvernement. 

Ces faits sont confirmés par un article du journal l’écho paru ce mardi 06/02.

Enfin, nous remettons un message demandant que le tarif prosumer des personnes lésées soit remboursé à raison de 75% minimum POUR 2 ANS en cas de décrochage et qu’ensuite, dès 2026, la proportionnalité du dommage subi soit prise en compte. Donc, si vous décrochez pour un montant de 20€/an, vous serez remboursé de 20€ ; si vous décrochez pour 1000€/an, vous serez remboursé de 1000€ ! 

Ce 08 février, sous pression du MR qui voulait cet accord et d’écolo qui voulait prolonger le tram de Liège, un compromis a été  fixé au niveau du gouvernement.

Les montants, qui rappelez-vous étaient de 40€/an pour une installation moyenne, passeront à 250€/an  pendant 2 ANS environ (dixit le Ministre Borsus) . Les plus grosses installations recevront environ 480€/an. Ce forfait sera payé à toute personne qui décroche et qui possède un compteur communicant si le GRD est dans l’incapacité de résoudre son problème dans les 4 mois de sa plainte.

Nous allons attendre les textes et être TRES attentifs à ce que nos demandes soient suivies. Si tel n’était pas le cas, nous ferons appel à la  JUSTICE ET introduirons un RECOURS COLLECTIF en vue de l'obtention d’un jugement rapide

Croyez-moi bien, quand une « grande » association de consommateurs se contente de cacahuètes lors de négociations, on se sent bien seul autour d’une table.

On peut critiquer Beprosumer en se demandant finalement au vu de la longueur du procès “certificats verts” à quoi nous servons réellement.

Sans Beprosumer, c’était :

  • absence de perspective de récupérer vos 5 années de certificats verts;
  • tarification prosumer en vigueur depuis le le 01/01/2014 (pas 2024, c’est bien 2014);
  • fin du compteur qui tourne à l’envers;
  • tarification dynamique en place depuis plusieurs années comme en Flandre;
  • Absence de solidarité : vous seriez seuls, démunis, à laisser éclater votre colère légitime sur les réseaux sociaux en hurlant dans le vide abyssal.

Toutes ces actions  ne méritent-elles pas une cotisation de 10€/an pour la défense de vos droits? Pour rappel, l’asbl est composée de membres bénévoles et les cotisations perçues sont entièrement dédiées à garantir le droit des prosumers 

Renouvellement des cotisations : un enjeu capital

La cotisation n’est pas qu’une formalité: cela fait partie du principe de solidarité qui permet à notre asbl d’engager des actions auprès des responsables politiques et de la justice. Si vous n’avez pas encore renouvelé votre cotisation , sachez que chaque euro compte. Collectivement, vos cotisations forment notre arsenal, permettant de financer les batailles légales en cours et de montrer aux politiques notre force. C’est notre arme de dissuasion, prouvant que nous avons les ressources pour défendre nos droits sans relâche.

Votre soutien financier est vital. Il nous donne le pouvoir d’agir, de contester, de faire pression. Sans lui, notre combat serait déséquilibré. Avec lui, nous sommes une forteresse (presque, restons humble) imprenable.

Et quand une personne vous dira qu’il ne sert à rien de payer puisque Beprosumer défend et obtient des avancées pour tout le monde, faites-moi plaisir, répondez-lui que vous préférez, quoiqu’il arrive, voler avec les aigles que courir avec les poulets.

Je vous souhaite un bon week-end.

A très bientôt.

Régis.