FAQ

Base de connaissances

Différence entre Autoconsommation « comptable », « technique » et « écologique »

Auteur : Rémi Thirion

Mise à jour 26/1/2024

Il existe plusieurs types d'autoconsommation :

L'autoconsommation comptable

L'autoconsommation comptable vise à réduire le Tarif Prosumer en autoconsommant plus de 37% de sa production. Cela implique de limiter, sur base annuelle, le prélèvement d'énergie au maximum car le prélèvement est pénalisant pour le calcul du pourcentage d'autoconsommation. Dans ce cas, pour les prosumers connectés en triphasé, la connexion des appareils à des phases spécifiques n'est pas essentielle car les phases sont amalgamées au niveau comptable dans le compteur communicant.

Consultez cet article pour une explication théorique détaillée d'un scénario illustrant l'autoconsommation comptable.

L'autoconsommation technique

Contrairement à cela, dans le cadre de l'autoconsommation technique directe, notamment face à des problèmes tels que le décrochage d'un onduleur, il est essentiel de raccorder les appareils consommateurs d'énergie à la phase qui pose problème. Par exemple, pour réduire la tension sur la phase L1, il est conseillé de connecter les appareils consommateurs à cette phase spécifique. D'un point de vue technique, les électrons ne se mélangent pas au niveau du compteur communicant. Ainsi, brancher un appareil tel qu'un chauffe-eau sur une prise reliée à la phase L2 n'aura aucun effet si l'objectif est de diminuer la tension sur la phase L1. Il peut être bénéfique de faire appel à un électricien professionnel pour identifier une phase en surtension et réorganiser si nécessaire les appareils connectés dans votre tableau électrique. Cette démarche peut contribuer à optimiser l'autoconsommation technique et réduire les incidences des décrochages d'onduleur sur votre système photovoltaïque.

L'autoconsommation écologique

L'autoconsommation écologique implique l'utilisation de son excédent de production d'énergie solaire en direct ou en différé grâce à des systèmes de stockage d'énergie.


L'autoconsommation, telle qu'elle est communément comprise, combine généralement trois formes distinctes d'autoconsommation.


Si constatez des imprécisions dans la rédaction de cet article ou si vous souhaitez contribuer Contactez-nous 

BeProsumer a été créée par des prosumers pour des prosumers. Si vous pensez que cet article vous a été utile Soutenez BeProsumer. La cotisation annuelle est de seulement 10€. Le nombre de membres fait la différence pour défendre VOS intérêts.